L’alphabet en espagnol et la prononciation espagnole

Bravo! La décision que vous avez prise, soit celle d’apprendre à parler espagnol, pourrait bientôt changer votre vie… Il vous faut comprendre que la maitrise d’une langue implique une bonne prononciation de celle-ci. Dans le présent cours, nous vous enseignerons l’alphabet en espagnol ainsi que la prononciation espagnole. Réciter l’alphabet espagnol est d’ailleurs un très bon moyen de s’exercer à la prononciation de cette langue.

L’espagnol est une langue romane : elle est donc issue du latin populaire. Puisque la langue française découle aussi du latin, vous constaterez que l’alphabet en espagnol est similaire à celui que l’on utilise en français – certains mots et lettres sont simplement prononcés différemment.

Bon cours!

L’alphabet en espagnol (la prononciation se trouve entre parenthèses) :

A —> (à)
B —> (bé)   
C —> (sé)
D —> (dé)
E —> (é)
F —> (é-fé)
G —> (r’Hé)
H —> (a-tsché)
I —> (i)
J —> (r’Hota)
K —> (ka)
L —> (élé)
M —> (émé)
N —> (èn)
ñ —> (é-gné)
O —> (o)
P —> (pé)
Q —> (kou)
R —> (éré)
S —> (éssé)
T —> (té)
U —> (ou)
V —> (oubé)
W —> (oubédoblé)
X —> (ékiss)
Y —> (i grié-ga)
Z —> (séta)

L’alphabet en espagnol comporte aussi les lettres doubles suivantes :

ll —> (é-yé)
rr —> (é-ré)
ch —> (tsché)

La prononciation espagnole

Tout d’abord, il faut savoir que toutes les lettres sont prononcées, dans les mots espagnols. L’accent que l’on observe sur les voyelles est un accent tonique servant uniquement à marquer l’intonation. Plus bas se trouve la liste des voyelles et consonnes dont la prononciation espagnole diffère grandement de leur prononciation française.

Les voyelles Le « e » se prononce toujours « é » (il n’y a pas de « e » muet).
 Le « u » se prononce toujours « ou » (même lorsqu’il est précédé d’une autre voyelle).

Les consonnes Le « c » se prononce « k » devant le « a », le « o » et le « u ». Il se prononce comme le « z » devant les autres voyelles.
 Le « ch » se prononce « tsch ».
 Le « j », appelé « jota » (r’Hota) se prononce avec la gorge, pratiquement comme un « r », mais en « plus dur/sec ».
 Le « h » ne se prononce pas.
 Le « g » se prononce comme le « j » espagnol devant un « e », un « i » et un « y ». Devant un « a » ou un « o », il se prononce comme en français.
 Le « ll » se prononce « y ».
 Le ñ se prononce « gn ».
 Le « r » se prononce comme un « r » roulé (le son ne provient pas de la gorge, mais du palais).
 Le « s » se prononce comme un double « s ».
 Le « v » se prononce « b ».
 « Y » se prononce en fin de phrase en « ille ». Par exemple, « hoy » se prononce « oille »).
 Le « z » se prononce comme le « th » anglais.

En espagnol, toutes les lettres d’un mot doivent être prononcées, sauf

  • le « h » lorsqu’il n’est pas aspiré (« hacha » se prononce « atcha »);
  • « u » après un « g » (si suivi d’un « e » ou d’un « i », par exemple les mots « gue » ou « gui ») ou un « q » (« quien », « querer »), excepté s’il est surmonté d’un tréma (comme dans « vergüenza »).

Exercez-vous à retranscrire les lettres de l’alphabet espagnol et à les prononcer correctement : lorsque vous maitriserez l’alphabet espagnol tant à l’écrit qu’à l’oral, vous pourrez apprendre à lire et parler espagnol avec plus de facilité.

 

Laisser un commentaire